Choisir un thème
Lyssal.fr > Émulation > Super Nintendo > Donkey Kong Country

Donkey Kong Country

  • Genre : Plate-forme
  • Année de sortie : 1994
  • Développement : Rareware
  • Édition : Nintendo
  • Public visé : Tout public
  • Nombre de joueur : 1
  • Édition : Rare

Par une sombre nuit d'orage...

Un orage apocalyptique s'abat sur Donkey Kong Island, l'île du célèbre singe et de sa famille. Tout près de l'arbre qui leur sert de maison, un petit singe du nom de Diddy tremble sous les éclairs qui déchirent sauvagement le ciel, illuminant la végétation luxuriante de l'île. Planté là par Donkey Kong pour monter la garde en cette nuit d'épouvante, Diddy maudit amèrement son sort…

Donkey et Diddy Kong
Donkey et Diddy Kong

Les paroles de Donkey Kong lui reviennent sans cesse à l'esprit. "Allez, mon p'tit gars", lui a-t-il dit de son ton condescendant, "cette nuit, dans le cadre de ton parcours initiatique, tu devras monter la garde sur mes bananes. La relève sera prise à minuit, tâche de ne pas t'endormir !"

Mon p'tit gars. Tu parles. En attendant il est tout seul. Avec pour toute compagnie les innombrables menaces qui le guettent derrière chaque arbre illuminé par les éclairs. Déjà, il y a les Kremlings, qui ont des vues sur le stock de bananes de Donkey Kong -le plus grand de l'île, voire du monde. Un vrai trésor de potassium et de vitamine A. "Mmhh, des baanaanes…" La pensée de ce délice jaune lui fait presque oublier le danger. Mais un bruit dans les fourrés et quelques brindilles brisées le ramènent vite fait à la réalité.

"Qu-qui va là ?", demande-t-il à son interlocuteur invisible. Pour toute réponse, un grondement de tonnerre accompagne l'éclair furtif des dents et des yeux des redoutables reptiles tapis dans l'ombre. Diddy saute sur l'adversaire avec son habituelle attaque en roue, mais est bientôt submergé sous le nombre des assaillants. L'énorme carcasse de Klump le Kremling s'abat sur lui. Avant de perdre connaissance, il entend une voix persiflante… "Ccc'est le petit… Mettez-le dans ccce tonneau et jetez-le dans les buisssons… À nous le ssstock de bananes", puis le couvercle se referme sur lui, et le tonneau est propulsé dans les fourrés par un shoot magistral. Et c'est le trou noir.

Tandis que Donkey Kong et ses proches dorment paisiblement, les Kremlings chargent le précieux fardeau sur leurs charrettes et disparaissent dans la jungle, laissant sur leur sillon des amas de peaux de bananes.

Le lendemain matin, Donkey Kong est réveillé par des appels insistants. "Silence !", grogne-t-il avant de réaliser l'heure qu'il est. Dégringolant de son lit, il sort de chez lui, dévale l'échelle, et affronte l'adversaire, les yeux encore embués de sommeil… Un seul coup suffit pour le mettre K.O. ! Ouvrant péniblement un oeil, il reconnaît le visage ridé et la barbe blanche de son grand-père Cranky Kong. A son heure de gloire, il fut le premier Donkey Kong, qui combattit Mario dans plusieurs jeux.

"Non mais ça va pas ?", l'apostrophe Donkey Kong, connaissant pertinemment le caractère un brin fougueux de son aïeul.

"Va jeter un coup d'oeil dans ta réserve de bananes. Une petite surprise d'attend", ricane le vieillard.

Sans faire ni une ni deux, Donkey se rue vers la caverne. Là, au lieu de la lueur dorée de milliers de bananes, seules quelques épluchures jonchent le sol. A en juger par d'innombrables traces de pas à trois orteils, la caverne a été visitée par des centaines de monstres au sang froid. Et ce n'est pas tout…

"Et en plus, Diddy a disparu !", s'esclaffe Cranky. "Voilà ce que c'est de fuir ses responsabilités, espèce de bon à rien ! De mon temps, on se serait estimé heureux de monter la garde sous la pluie. Ca nous aurait valu quelques images de plus. Bien sûr, il n'y aurait pas eu de pluie. Notre puissance de traitement était bien trop faible pour ça, mais…"

Mais Donkey Kong ne l'écoute pas. Hagard, il contemple avec désespoir la caverne vide. "Diddy… mon p'tit gars… parti…", se lamente-t-il.

Mais il se ressaisit soudain. "Les Kremlings me le paieront !", vocifère-t-il. "Je les pourchasserai dans tous les recoins de l'île jusqu'à ce que j'ai récupéré ma dernière banane !"

"Ne me dis pas que tu vas partir en quête de ton pote et d'un régime de bananes", ironise Cranky. "Tu parles d'une idée pour un jeu. Ah, il est loin, le temps des belles princesses captives !"

"Voilà où ça l'a mené de vouloir à tous prix me copier. Bon, Diddy est loin de ressembler à un héros de jeu vidéo, mais il a des qualités: le courage, les réflexes…"

"Si tu veux mon avis, vous n'êtes ni l'un ni l'autre prêts pour les heures de grande écoute", l'interrompt Cranky. "Tu ne seras jamais un personnage aussi populaire que je l'ai été. De mon temps, les gosses s'arrachaient mes jeux comme des petits pains ! Laisse-moi te dire que si tu t'entêtes dans cette aventure débile, tu pourras t'estimer heureux si tu en vends dix exemplaires !"

Cette fois-ci c'en est trop. "Qu'est-ce que tu connais à l'aventure, espèce de vieux sac à puces ?" riposte Donkey Kong en fulminant. Puis, bravant la canne du vieillard jusqu'à se planter sous sa barbe: "Lâche-nous les baskets avec tes aventures d'avant-guerre, papy ! Diddy est en danger, mon stock de bananes a disparu, et il faut que je les retrouve !"

Sur ces mots, il prend ses cliques et ses claques et part sur la trace des peaux de bananes semées en chemin par les Kremlings.

"Bon, et bien faute de princesse captive, on cherchera des bananes", raille Cranky en le voyant disparaître. Après un instant d'hésitation, il lui emboîte le pas. "Le gamin aura peut-être besoin d'un coup de main", marmonne-t-il dans sa barbe. "Les jeunes, je vous jure… ils ne respectent plus leurs aînés."

Donkey Kong CountryDonkey Kong CountryDonkey Kong CountryDonkey Kong CountryDonkey Kong CountryDonkey Kong CountryDonkey Kong Country
  • Nom du fichier : dkc.zip
  • Type de fichier : Archive ZIP
  • Taille du fichier : 2,50 Mo
  • Nombre de téléchargements : 2760
  • Dernier téléchargement : 22 octobre 2017
Services
Outils
Donkey Kong Country, évaluation des internautes
58 votes
4,9 / 5
     
     
Réseaux sociaux
À voir également
Liens
Lyssal.fr est un site conçu par Lyssal
Lyssal © 2005 / 2017 - Tous droits réservés